Archives par étiquette : services aux entreprises et securite

La vie en entreprise

Sécurité et organisation en entreprise 

 
Une entreprise, entant que structure employant du personnel, se doit d’avoir un minimum d’organisation et d’offrir un minimum de sécurité pour ses employés et son matériel. Pour se faire, les moyens ne manquent pas.
 
Pour les fonds, les différents matériels et autres, il y a les coffres forts (comme on peut en voir sur infosafe.fr/Armoirefortedin/Armoirefortedin.htm) de différents genres.
 
Pour le dépôt de fonds, il y a déjà une large variété de modèles parmi lesquels on peut faire le choix.
http://www.infosafe.fr/Coffrehotel/Coffrehotel.htm
 
Commerces et établissements financiers peuvent bénéficier des innovations technologiques dont sont équipés les coffres forts pour garantir la sécurité de leurs fonds. 
 
Outre la sécurité, l’organisation ne doit pas être prise à la légère non plus dans l’entreprise.
 
C’est un gage de bonne marche des activités quotidiennes des employés dans l’exercice de leurs tâches. Il est essentiel de placer pour cela les structures adéquates comme la restauration collective (plus d’informations avec www.ekilibre.com/scolaire.html) pour créer des liens entre les travailleurs d’un côté et les épargner de sortir de l’entreprise et de perdre du temps.
 
Ce genre de détails fait toute la différence dans une société où le personnel a un sentiment d’appartenance et d’une autre dont l’organisation intérieure laisse à désirer. 

Voir aussi :

Comment identifier le personnel

Assurer une meilleure sécurisation de vos fonds et de votre personnel

A mesure qu’une entreprise s’agrandit, il devient primordial d’appliquer des mesures qui permettront non seulement d’assurer une meilleure sécurisation au sein de l’entreprise, mais qui permettra également d’améliorer l’organisation de la structure.

Parmi ces mesures, on peut citer le fait d’exiger le port de badge d`identification, qui permet en effet, de mieux identifier l’ensemble du personnel.

Cette précaution est surtout valable pour les entreprises prestataires de services, pour éviter que des personnes qui ne font pas partie du personnel s’introduisent dans les lieux uniquement réservés au personnel de l’entreprise.

Le port de badge d’identification permet, entre autres, de reconnaître facilement les commerciaux et les autres responsables de l’entreprise.

Par ailleurs, outre l’identification du personnel, l’usage d’un coffre-fort intelligent est aussi indispensable pour assurer la protection des fonds de l’entreprise, avant le depot commercant banque.

(voir www.terco-services.fr)

L’usage du coffre-fort permet, en effet, à une entreprise de perdre du temps à placer tous les jours ses fonds à la banque.

Désormais, en gardant ses fonds pendant un moment dans le coffre-fort, elle peut s’assurer que ses recettes en espèces soient bien à l’abri.

Le coffre-fort convient également aux restaurateurs, aux hôteliers et aux brasseries.

Assurer la sécurité en entreprise

Sécurité et organisation en entreprise

Il existe différents moyens pour assurer la sécurité et l’organisation générale en entreprise.

Avec l’avènement du numérique, cela ne nécessite même plus un budget exorbitant.

Nous allons d’ailleurs vous citer ici quelques moyens parmi tant d’autres.

Le badge électronique pour aider dans l’organisation

Le port de badge est un moyen très simple et économique, utilisé depuis toujours en entreprise pour faciliter l’organisation générale.

Cet accessoire permet généralement de donner l’identification sur le porteur : le nom, le prénom, la fonction, le logotype, et enfin, la photographie, et lui sert en quelque sorte de vfs d’entrée.

Actuellement cependant, de plus en plus d’entreprises utilisent des badges munies de cartes à puces.

Ces dernières contiennent un microprocesseur, qui, en plus de pouvoir contenir les informations basiques, peuvent servir de moyen de paiement ou de preuve d’abonnement à des services prépayés.

Cela peut être utile aux employés pour payer leurs repas à la cantine d’entreprise par exemple.

Ce dispositif facilite également la gestion des absences et des retards, ce qui de fil en aiguille, est également plus commode pour la gestion des paies.

Ce genre de badges se commande facilement chez des fabricants grossiste de peluches qui les font sur mesure.

La question de sécurité ne doit pas non plus être négligée, car qu’elle concerne les employés ou le matériel de l’entreprise.

L’installation d’alarmes gsm s’avère parfois nécessaire pour éviter les petits larcins et les détériorations malveillantes de l’équipement (voir le site www.planete-visas.fr) (Consultez http://www.jactal.com/). Bien que cette pratique soit encore sujette à discordes, elle est actuellement couramment utilisée vu que son efficacité a été largement prouvée. (Cf : http://www.camshop.fr/fr/68-accessoires-alarme-sans-fil-gsm)

L’installation d’un kit vidéosurveillance est donc un investissement à long terme qui a des effets positifs dans l’entreprise.

Mais il faudra faire attention à cette installation en elle-même et toujours faire appel à des professionnels.

Il faut également prendre en compte le besoin d’intimité de tout un chacun.

Il est d’ailleurs obligatoire de signaler que telle ou telle zone est filmée par le biais d’affichages visibles. Dans la même optique, il faut bien baliser les lieux où cette installation ne serait pas déplacée, comme le lieu de restauration de travail sur paris par exemple.  ( www.ekilibre.com)

Dans le même contexte de sécurité, le schéma electrique a aussi son mot à dire. Effectivement, il est utile pour donner des informations et des explications sur le fonctionnement des équipements à installer. (cf www.dao-conceptelec.com)

Il aide également à prévoir le coût de l’installation et facilite la maintenance de l’ensemble de l’équipement.

Tout cela est important dans le sens où cela aide à prévoir et limiter de beaucoup les risques d’accidents liés au système électrique de l’entreprise. A noter que le schéma électrique doit se faire dessiner par un électricien confirmé et qu’il coûte en moyenne 300 euros.

Les outils au service de l’entreprise

Une entreprise, une fois qu’elle a atteint un certain nombre de personnel, a besoin d’outils adaptés pour l’organisation et leur sécurité. Elle peut également assurer son entretien via un service de nettoyage des bureaux.

Ce sont des paramètres très importants au bon fonctionnement des journées de travail (Consultez http://www.aura-proprete.fr/a-4-proprete-nettoyage-de-locaux.html). Nous allons en citer quelques exemples, afin de donner une idée des possibilités qu’offrent les outils en question.

Le badge d’identité

Le badge est sans doute le moyen le plus classique pour identifier un employé.

Effectivement, cet accessoire permet très aisément l’identification de son porteur. Généralement, il mentionne le nom de ce dernier, son prénom, sa fonction, le logotype de son entreprise, ainsi qui qu’une photo d’identité.

Outre la simple identification cependant, il peut également servir de carte de contrôle d’accès, véritable visas pour le tchad qui sera personnalisé selon chaque membre du personnel. (Consultez www.planete-visas.fr)

Pour se procurer ou commander des badges de ce genre, il suffit de contacter des entreprises spécialisées qui officient comme de véritables grossistes pour la vaisselle pour ce genre de produits (Cf : www.jactal.com). La demande peut être personnalisée, et l’on peut même demander d’incorporer des puces au badge.

C’est une carte en matière plastique, en papier ou en carton, de quelques centimètres de côté et de moins d’un millimètre d’épaisseur portant un circuit intégré pour contenir l’information. Le circuit intégré ou plus simplement la puce contient un microprocesseur et un composant de sécurité.

La vidéosurveillance

Le deuxième outil dont nous allons parler est la vidéosurveillance, qui consiste à installer des caméras de surveillance dans des lieux stratégiques de l’entreprise (lieu de restauration de travail à paris ( ekilibre.com) ,..). (Visitez : www.camshop.fr)

Bien que controversée, cette pratique est de plus en plus répandue et son efficacité a par ailleurs été largement prouvée. Il faut cependant prendre en compte certaines mesures avant d’adopter ce système de surveillance. L’entreprise doit notamment établir un dossier préalable à adresser au CNIL.

Ce dossier doit contenir les éléments suivants : le respect du principe de proportionnalité dans lequel l’employeur justifie un intérêt légitime à l’installation.

Puis, la nature du dispositif doit aussi être mentionnée, en précisant le type de matériel utilisé, le nom du fabriquant, ou du fournisseur ainsi que le descriptif technique. D’autre part, il faut aussi que les modalités de stockage des données figurent dans le dossier, en plus des sanctions qui auraient lieu dans le cas où il y aurait atteinte à l’intimité de la vie d’autrui. Enfin, le dossier préalable doit contenir l’implication du personnel et le respect de la vie privée.

Au delà du cadre légal qui oblige à informer de manière formelle les salariés de l’existence d’un système de vidéo surveillance IP, il convient pour l’employeur d’expliquer clairement l’intérêt ou les raisons d’un tel dispositif, afin d’éviter l’incompréhension ou le rejet.